Démarrer sa veille

Ce billet s’adresse en particulier aux personnes qui ont suivi ou suivront mon atelier sur la veille.

Comme cet atelier traite également de collaboration en entreprise, les intéressés voudront se procurer une copie du livre blanc Tendances  – Entreprise collaborative, qu’on peut télécharger ici.

Il convient de rappeler que ma suggestion en matière d’agrégateur est Feedly. Cette application a connu une belle évolution depuis l’annonce de la fermeture de Google Reader l’été dernier et elle comblera les besoins de la très grande majorité des veilleurs. Bien sûr, vous pouvez opter pour un autre agrégateur comme, par exemple, Netvibes.

Feedly

Voici quelques blogues à explorer. Il y est particulièrement question de changement organisationnel et d’entreprise collaborative.

Comme je le mentionnais dans un billet précédent, il est important, peu importe le poste que vous occupez, de garder un oeil sur l’évolution des technologies de l’information. Il faut se tenir au courant des tendances comme des nouvelles applications qui émergent et sont mises à notre disposition. On peut à ce sujet démarrer avec le blogue de Benoit Descary ou le Blog des nouvelles technologies. Les amateurs des produits Apple scruteront Macworld ou MacGeneration.

Une autre façon de découvrir des blogues d’intérêt est d’effectuer des recherche dans des sites de curation ou de cartes heuristiques:

Finalement, mes recommandations pour inscrire durablement la veille dans vos pratiques professionnelles:

  1. Soyez curieux: explorez différents blogues et suivez les hyperliens proposés par leurs auteurs. Au fil du temps, vous continuerez à découvrir des sites stimulants et vous devrez, en revanche, vous séparez de certains autres qui ne sauront plus vous allumer.
  2. Soyez raisonnable: suivre une vingtaine de blogues de qualité, ça peut suffire amplement. Résistez au piège de l’infobésité !
  3. Soyez assidu: réservez-vous une quinzaine de minutes par jour, au travail, pour faire le tour de votre agrégateur et lire les billets d’intérêts. C’est un moment privilégié de perfectionnement et de mise à niveau.
  4. Soyez conscient que le flux informationnel est en évolution constante: si vous êtes quelques jours sans consulter votre agrégateur et que le nombre de billets non lus vous décourage, remettez simplement le compteur à zéro et poursuivez à partir d’aujourd’hui.
  5. Soyez généreux: partagez vos trouvailles avec vos collègues et suscitez des échanges constructifs.

Je rappelle en terminant que nous (Metalogique) offrons gratuitement cet atelier sur la veille pour les organisations du Québec métropolitain.

Contactez-moi pour prendre rendez-vous ou pour en savoir davantage sur cette proposition.

Metalogique accompagne les entreprises et les organisations dans leur évolution TI.
Imaginez demain, réalisez-le aujourd’hui avec nous !
En savoir plus sur nos solutions.

Advertisements

Un avis sur « Démarrer sa veille »

  1. Ping : Pas le temps de faire de la veille ? | MetaBlog

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s