Pas le temps de faire de la veille ?

On me pardonnera de me faire insistant, mais tous les travailleurs de l’information et toutes les organisations ont intérêt à se structurer une veille informationnelle. C’est principalement ce que j’affirmais dans ce précédent billet.

On me rétorque régulièrement que si l’idée est tout à fait justifiée, le temps qu’elle requiert pour être mise en place et surtout, être réalisée sur une base quotidienne se bute à un incontournable: le manque de temps.

Pour paraphraser un certain fabricant de saucisse, plus on fait de la veille, plus on se dégage du temps. Et plus on se dégage du temps, plus on peut réfléchir utilement et prendre des décisions éclairées.

C’est simple, tout le monde manque de temps. Tout va vite. Le train ne s’arrête plus en gare, il roule sans arrêt. Ça va vite et ça se complexifie, nous condamnant à s’inscrire dans ce nouveau flux, à le décoder, à le deviner et à agir conséquemment. C’est en cela, notamment, que la veille est essentielle.

Frédéric Domon, dans le le livre blanc Tendances – Entreprise collaborative:

Aujourd’hui, innover est une question de survie.

Ainsi pour innover, les entreprises doivent développer leur capacité à apprendre socialement en permanence. Elles doivent donc développer la collaboration, l’échange d’information, le partage de connaissance. C’est l’essence même de ce que l’on appelle l’entreprise collaborative.

Faire de la veille, c’est se donner le moyen de comprendre le flux continu. C’est identifier des tendances, des courants, des nouveautés. C’est voir venir la concurrence, les nouveaux marchés, les futures attentes.

Faire de la veille, c’est discerner des ingrédients qui viendront nourrir la collaboration, l’échange d’information, le partage de connaissance comme le dit Frédéric Domon.

La veille doit donc s’intégrer dans la pratique quotidienne. Un moment pour s’informer et se former. Un moment pour se ressourcer.

Mais vous insistez pour me dire que tout cela est intéressant, mais que vous ne voyez toujours pas comment vous pourriez – et votre patron encore moins –  intégrer cette nouvelle pratique dans votre horaire hyper chargé.

scoopit

Je vous fait donc cette proposition: commencez par consulter un site de curation hébergé sur Scoop.it. Faites une recherche en saisissant des mots clés en lien avec vos intérêts professionnels. Explorez les résultats obtenus et voyez si un de ces sites de curation contient des billets alignés avec vos intérêts et est alimenté régulièrement.

Une fois par semaine, jetez-y un coup d’oeil et lisez deux ou trois billets. Et la mécanique se mettra en branle…

Par exemple, si vous vous intéressez à l’évolution des organisations sous l’angle de la gestion du changement, de la formation et des technologies de l’information, visitez une fois par semaine mon propre site de curation. Imaginez, je fais le travail de veille pour vous ! Ne vous reste plus qu’à choisir parmi la quinzaine de billets que j’y ajoute à chaque semaine.

Vous vous intéressez à l’architecture logicielle ? Jetez un coup d’oeil sur le site Architecture logicielle alimenté par Dave Couture. Environnement d’Apprentissage Collaboratif, c’est ici. Vous voulez comprendre ce qu’est la curation ? Vivement vers le site de Robin Good, Content Curation World.

Allez, rendez-vous sur le site de Scoop.it et faites une recherche. Vous trouverez sûrement quelque chose qui vous sera profitable.

Voir également: Démarrer sa veille

 

Metalogique accompagne les entreprises et les organisations dans leur évolution TI.
Imaginez demain, réalisez-le aujourd’hui avec nous !
En savoir plus sur nos solutions.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s