SharePoint «on premise» n’est pas mort!

Mon travail m’amène souvent à discuter avec mes clients et à envisager des scénarios de migration de leurs contenus et infrastructure vers SharePoint dans le «cloud». Les raisons sont multiples : simplifier la gestion, éviter d’entretenir des serveurs, réduire les besoins au niveau des backups, etc. L’avenue du «cloud» n’est cependant pas toujours possible. Parfois la cause est de nature légale, souvent le client désire avoir le contrôle à 100% de la plateforme afin de développer des solutions d’affaire complexes.

Des rumeurs ont circulées dans les derniers mois au sein de la communauté SharePoint que Microsoft envisageait éliminer la version «on premise» de SharePoint Server pour se concentrer uniquement sur la version «cloud». C’est faux. Jeff Teper (Vice-président corporatif des services Office et serveurs chez Microsoft) a clairement indiqué lors du SPC 2014 que Microsoft travaille activement à la prochaine version de SharePoint et que celle-ci (et les suivantes) comprendra une version «on premise». N’ayez donc pas d’hésitation, si vous envisagez mettre en place des solutions basées sur un modèle «on premise». Microsoft continuera à vous supporter et à faire évoluer le produit dans les prochaines années.

Vous pouvez consulter le blog de Bjørn Furuknap pour plus de détails sur le sujet.

Advertisements

3 avis sur « SharePoint «on premise» n’est pas mort! »

  1. Il ne faut pas tuer les topologies « In house » trop rapidement! Oui, le Cloud possède ses vertues, mais encore faut-il donner le temps aux clients d’évoluer en ce sens . C’est pourquoi j’abonde en ton sens et de m’inquiète pas outre mesure à ce sujet !

  2. Effectivement SharePoint 2015 on-premises sera bien là. Mais il faudra bien mesurer les conséquences en termes de coûts, et surtout de capacités d’innovation, car les différences entre on-premises et online sont et seront de plus en plus marquées. Car déjà aujourd’hui certaines fonctionnalités ou capacités ne sont disponibles qu’online, et surtout certaines features ne seront techniquement disponibles qu’en bénéficiant des capacités du Cloud Office 365. Par exemple vous ne pourrez jamais installer Office Graph sur des versions on-premises…
    Je me permets aussi une autre remarque, on peut parfaitement développer des solutions d’affaires complexes avec SharePoint Online…
    En tout c’est un débat intéressant !

  3. Ping : SharePoint 2016 : un investissement vers les solutions hybrides | TI Évolutive

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s