Le gestionnaire de conception, sauveur ou casse-tête?

Le gestionnaire de conception, c’est quoi?

Il s’agit d’une nouveauté pour les sites de publication SharePoint 2013. La tâche principale de cet outil est de transformer votre HTML pour en faire une page maître que vous pourrez utiliser dans votre site SharePoint par la suite. Vous pouvez donc créer une page «type» avec votre éditeur préféré (Dreamweaver par exemple) et votre HTML sera converti en une page maitre compatible avec SharePoint. Tout ce qui est requis, tel que les éléments ASP.NET, seront créés par le gestionnaire de conception. Ensuite, vous pourrez faire les modifications que vous souhaitez à l’aide d’éditeur HTML.

Points forts

Créer et éditer votre page maître et vos gabarits de page avec l’éditeur HTML de votre choix.

Facile à exporter et importer avec un seul package «WSP».

Permet la visualisation d’un aperçu de votre gabarit de page. Simplement passer par votre bibliothèque SharePoint qui contient votre gabarit et vous verrez le rendu HTML.

Permet de graduer les éléments suivant :

  • Colonnes
  • Types de contenus qui héritent du type de contenu « page ».
  • Gabarits de page
  • Page maître
  • CSS
  • JavaScript
  • Modèles d’affichage
  • La configuration de votre recherche si vous activez les fonctionnalités suivantes :
    • Types de contenu de données de configuration de recherche
    • Colonnes de Site des données de configuration de recherche
    • Fonctionnalité de recherche Config liste Instance
    • Fonctionnalité de modèle Config de recherche

Points faibles

Il n’est pas possible de retirer un package du gestionnaire de conception après une importation. Si quelque chose se passe mal, vous devrez créer une nouvelle collection de site et recommencer.

Vous ne pouvez pas choisir ce que vous graduez de façon granulaire.

Peu de documentation sur internet, ce qui peut rendre l’entretien et le développement plus complexe.

Le mécanisme n’est pas compatible avec SharePoint Foundation 2013 puisque vous devez activer les fonctionnalités de publication.

Les éléments suivant de sont pas inclus lors de la graduation, vous devrez donc les recréer manuellement :

  • Vos listes et bibliothèque ne seront pas incluses. Si votre code interagi avec une liste que vous avez créée, vous aurez donc une erreur puisque de toute évidence votre liste n’est pas la.
  • Sous sites
  • Propriétés gérées
  • Paramètres de navigation
  • La sécurité
  • Page de recherche par défaut
  • Les pages et les documents de votre collection de sites
  • Paramètres des modèles de site et de mise en page

Un outil qui devra faire ses preuves

Il est encore trop tôt pour dire si l’introduction du gestionnaire de conception deviendra un incontournable dans le monde SharePoint. Cependant, une chose est certaine, si vous choisissez d’utiliser le gestionnaire de conception, l’absence documentation sur le web sera une énorme épine dans votre pied lorsque vous serez en phase de développement ou d’entretien pour votre projet. Pour l’instant, Visual Studio reste le meilleur moyen pour déployer vos composantes, spécialement si vous devez graduer celles-ci à travers plusieurs environnements.

Il faudra toutefois garde un œil sur ce que Microsoft nous proposera comme nouveautés et améliorations à court et moyen terme. Au fur et à mesure que des développeurs partageront le fruit de leurs tests il sera également moins complexe d’intégrer l’outil au sein d’une équipe.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s