Gens des TI, soulevez-vous! (Première partie)

L’automne dernier j’ai voulu donner une conférence à mes collègues où je traiterais de l’impact des nouvelles technologies dans nos vies, ainsi que les tendances des prochaines années. M’adressant à une clientèle de développeurs et d’architectes informatiques, je ne pouvais me contenter de leur parler du dernier iPhone ou de l’arrivée des montres connectées.

Je cherchais un angle différent pour leur faire prendre conscience des changements dans lesquels ils baignent au quotidien et les faire réfléchir sur l’avenir des technologies de l’information et des communications. J’ai finalement opté de traiter des changements dans nos vies, selon trois sphères d’activité :

  • l’impact sur la réalisation de nos tâches quotidiennes;
  • l’impact sur la mondialisation;
  • l’impact dans la création de contenu.

En faisant mes recherches, j’en suis venu à un constat plutôt accablant. Si les téléphones intelligents et les tablettes ont eu beaucoup d’impact dans la réalisation de nos tâches quotidiennes, il y a eu très peu de gain pour la création des contenus. Par création de contenu, je réfère à la production de la connaissance dans une organisation, du rapport en format Word ou PDF, de la présentation avec PowerPoint en passant par les contenus Web et les applications. Cela inclut l’essentiel des cols blancs, appuyés par les équipes TI qui leur fournissent les outils technologiques.

Bien sûr que nos ordinateurs sont plus performants, mais fondamentalement, rien n’a vraiment changé. Nous avons simplement eu plusieurs itérations des outils que nous avions déjà depuis près de 20 ans : ordinateur, clavier, souris, moniteur, imprimante, tout cela connecté par un réseau filaire. En comparaison, les téléphones intelligents n’ont plus rien à voir à avec les premières générations de téléphones cellulaires. En fait, c’est presque devenu archaïque d’utiliser son téléphone pour parler. C’est vous dire!

Portable-ideesC’est tellement vrai, que je suis tombé sur une vidéo qui fait démarrer en même temps un ordinateur d’il y a 20 ans (un 486 ou un Pentium), roulant sur Windows 95, et un portable récent roulant Windows 7. Croyez-le ou non, mais la séquence de démarrage prend exactement le même temps! Donc nous avons des ordinateurs plus puissants certes, mais pas nécessairement plus performant.

Je ne sais pas pour vous, mais moi je trouve qu’en tant que professionnel en TI, on s’est négligé et qu’il est temps que l’on modernise nos façons de travailler mais surtout nos outils de travail, qui sont complètement dépassés!

Gens des TI, soulevez-vous!

Dans mon prochain billet, je vous ferai part de quelques suggestions.

Ma présentation est disponible sur le site de Prezi.

 

Advertisements

Un avis sur « Gens des TI, soulevez-vous! (Première partie) »

  1. Ping : Gens des TI, soulevez-vous! (2e partie) : rêvons un peu | TI Évolutive

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s